Petite halte chez Philippe Chenays de Lescal’ânes

Chenays de Lescal'ânes

Publié le : 22 février 20171 mins de lecture

Coiffé d’un chapeau, équipé de gants noirs, un sourire communicatif, juché sur sa calèche, entraîné par deux ânes, Philippe Chenays est radieux. Ses jeunes passagers aussi. Il avoue être passionné par les ânes, il y est tellement attaché que le week-end, il a décidé de se faire plaisir et de faire plaisir. « Je me suis installé, en 2010, route de Lescale dans le vallon de Vérone, comme auto-entrepreneur. D’où le nom de ma société Lescal’ânes. C’est une activité secondaire. Le week-end, je fais faire de tours de calèche lors de foires ou fêtes », explique le responsable d’un parc d’une société de transport à Agen. « J’ai envie de faire partager ma passion. J’ai acquis quatre ânes et créé mon âsinerie »….

S’inspirer des conseils de Paul Morlet face à la crise sanitaire
Faire appel aux services d’un avocat spécialisé en propriété intellectuelle à Bordeaux

Plan du site