Elle ne veut pas se résigner au chômage

se résigner au chômage

À 58 ans, Joëlle Gullaud est à quatre ans de la retraite. Elle est sans emploi et n’a guère d’espoir d’en retrouver un. Elle vient de se lancer comme auto-entrepreneur. C’est une petite dame blonde, un peu frêle, très souriante. Elle a 58 ans et, derrière elle, toute une carrière de secrétaire comptable. Mais plus de travail aujourd’hui. Et guère d’espoir de trouver une entreprise qui recrute une personne ayant son profil : « À mon âge… »Alors, « à son âge », elle vient de se lancer, avec un statut d’auto-entrepreneur. Depuis septembre, elle a distribué de façon intensive de petits dépliants sur lesquels elle propose trois sortes de services. Secrétariat et/ou comptabilité, puisque c’est son métier. Mais aussi dame de maison (s’occuper d’une montagne de papiers qui s’accumulent, faire faire leurs devoirs aux enfants, préparer un repas de famille…) ou encore dame de compagnie auprès de personnes âgées. Puisqu’elle n’imagine pas retrouver, « à son âge », un CDI, elle est prête à travailler quelques heures par ci, quelques heures par là. Ses « patrons », ou bien ses « clients » pouvant la régler en chèques emploi service universels (Cesu )…

Tel : 06 64 20 74 35.