Le secrétariat à distance promis à un bel avenir

secrétariat promis à un bel avenir

Delphine Giroud propose des travaux de secrétariat externalisés. Son profil a retenu l’attention du jury du G20 des jeunes entrepreneurs à Nice, d’où elle revient.Un G20 peut en cacher un autre. Celui-là n’a sans doute pas le même retentissement que le sommet du groupe des 20 pays industrialisés et émergents au Palais des festivals et des congrès de Cannes.Il n’empêche que Delphine Giroud revient de Nice où elle a eu le privilège d’être la seule représentante girondine, parmi 400 entrepreneurs des pays du fameux G20, accueillis pendant quatre jours à Nice pour participer à cet autre sommet intitulé le G20 YES, réservé aux jeunes entrepreneurs. On peut venir y discuter de choses très sérieuses.Chercher des réponsesDans un processus collaboratif avec les gouvernements pour développer l’entreprenariat dans l’ensemble des pays du G20, Delphine Giroud explique qu’elle est venue chercher là-bas des réponses à des questions sur l’accès au financement ou les carences en matière de culture d’entreprise et plus largement, elle a pu rencontrer et échanger avec d’autres chefs d’entreprises.C’est à partir d’un réseau que cette jeune femme, installée depuis deux ans à Roaillan, propose une série de prestations de secrétariat externalisés, sous un statut d’auto-entrepreneur, connu sous le nom de Gironde Secrétariat. Le secrétariat organisé en télétravail constitue une voie d’avenir….