Sébastien Huber : « Mon bonheur est sur les toits »

À 23 ans Sébastien Huber a créé son entreprise de couverture-zinguerie à Bergheim.« J’aime être au grand air. C’est sur les toits que je me sens bien. J’ai toujours été dans la couverture », confie Sébastien Huber de Bergheim.Depuis le 8 mai 2010, il est devenu son propre patron en créant Huber toiture, un but qu’il s’était fixé en entrant dans le monde du travail. …Quand il entend parler de l’auto-entreprise, il sent que l’heure de s’installer à son compte est venue. Il glane conseils et bons plans autour de lui, acquiert une camionnette, un échafaudage, une plieuse, un investissement qui avoisine les 8 000 €. « J’ai monté ma boite petit à petit. Pas question pour moi de faire un prêt. »Les débuts sont un peu difficiles. Malgré sa pugnacité, il découvre le stress et les affres d’un patron. « Il faut constamment trouver des chantiers, innover, se projeter dans l’avenir pour tenir sur le marché. »…Après quelques mois d’activité, Sébastien Huber est confiant et échafaude des tas de projets, comme celui de s’installer dans un beau bâtiment. L’auto-entreprise, il en voit déjà le bout. « Mon chiffre d’affaire annuel est plafonné à 32 800 €. Ca empêche d’avancer. Je vais donc passer en SARL. » …