La poussière tombale n’est plus

poussière tombale

Femme de ménage, Valérie Leclerc vient d’avoir une idée décapante : créer son entreprise de nettoyage de tombes.Valérie Leclerc rendra votre visite dans les cimetières moins grise et morose. Non, cette Laféroise de 46 ans n’est pas une intermittente du spectacle d’un goût particulier mais s’est lancée, depuis le mois de septembre, dans l’entretien et le fleurissement de tombes. « C’est une activité qui se développe. Il y a un marché à prendre », assure celle qui cherchait une activité de complément à ses heures effectuées dans le nettoyage industriel.