Franchir le pas Elle quitte les CDD pour son chaudron

« À 50 ans, on ne veut plus de nous nulle part. » Le statut d’auto-entrepreneur a permis à Nelly Leblanc de sauter le pas. S’il n’avait pas existé, cette habitante de Retheuil n’aurait pas vendu ses confitures sur le marché, ce jeudi, à Villers- Cotterêts. C’était son premier, « Je pense en faire six par semaine », annonçait celle qui a décidé de créer son activité, à la suite de la boutade d’un ami. « Des confitures, j’en fais depuis plus de vingt ans », pourquoi pas les vendre ? L’idée a séduit cette femme qui, jusque-là, cumulait les CDD, dans le domaine des services à la personne, effectuant quelques heures par-ci, quelques par-là, auprès de personnes âgées…