Comment monter sa boîte sans prendre de risques

boîte prendre de risques

C’est la vocation de la coopérative d’activités et d’emploi installée à Lorient. Hébergement juridique, conseils en gestion sont proposés à tous ceux qui veulent se lancer.La société créée à Lorient par Martine Jaffrelo est la bienvenue pour tous ceux qui veulent créer leur activité sans prendre les risques de l’auto entreprise, qui fait parfois des dégâts. Avec un statut de Scop elle gère trois activités différentes : Sittelle création (tertiaire et artisanat), Bâti Sittelle (bâtiment), coop Domi Ouest pour le service à la personne. Pour entrer dans une de ces trois entités, c’est assez simple.

« Nous recevons les candidats. Lors de l’entretien, nous jaugeons l’intérêt du projet, sa viabilité. » détaillent Martine Jaffrelo et Nathalie Pealat, chargée du développement commercial. Si le groupe de conseillers considèrent que le dossier et le projet sont porteurs, la personne est hébergée. « On lui prête notre mention juridique, tout en garantissant l’indépendance de son activité. »

Entrepreneurs salariés. La fiscalité, la comptabilité sont assurées par la Scop. Des sessions de formation au marketing, à la communication sont dispensées. En fonction du chiffre dégagé, une rémunération mensuelle est évaluée.

Tous ont le statut d’entrepreneurs salariés. En échange, le jeune créateur d’entreprise reverse 13 % de son chiffre d’affaires à la Scop. Et cela marche. À ce jour, Martine Jaffrelo et son équipe dénombrent 180 entrepreneurs, toutes activités confondues, accompagnés, dans le Morbihan. Du jardinier au graphiste, en passant par le carreleur.

Avant de penser à lancer sa propre entreprise, il est conseillé de suivre une formation spécifique, le site www.formation-horizon.fr, propose plusieurs types de formations dans divers secteurs d’activité.