Il fabrique des bouillettes fraîches pour les carpistes

fraîches pour les carpistes

Loïc Legoubé connaît la bouillette sur le bout des doigts. Il s’agit d’un appât en forme de bille utilisé pour la pêche à la carpe. Pêcheur et carpiste depuis plus de vingt ans, il est devenu fabricant artisanal de bouillettes, un métier qu’il exerce en temps qu’auto-entrepreneur. Son entreprise : Hurricane Carp 53.Dans son sous-sol de la rue des Fours, un pétrin, un pistolet à air comprimé, un tube, une table à rouler… un équipement relativement simple qui lui permet de fabriquer, à la main, avec l’aide de sa femme Sylviane, 200 kg de bouillettes fraîches par semaine en moyenne. « Conditionnées sur place par sacs de 2,5 kg, nous les expédions dans toute la France, même en Grande-Bretagne » explique Loïc. Épicée, sucrée, fruitée ou carnée, la bouillette est utilisée par les carpistes qui participent aux enduros carpe, « compétitions » non-stop de 24 h, 48 heures voire 72 heures pour le plaisir d’une pêche « no kill ».