De l’eau au moulin du développement durable

développement durable

Artisan-commerçante de Lavernose-Lacasse, Estelle Bonnemaison, tapissière-décoratrice sur meuble, a créé en 2006, cet atelier ayant pour originalité d’être situé dans l’ancien moulin à eau de Lacasse, qui fut un moulin à farine puis, une scierie. Elle a démarré l’année en invitant ses fidèles clients à partager la galette. Cette très petite entreprise fonctionnait au départ avec les chèques emploi service. Elle s’est ensuite investie dans la vie du village, en assurant pendant deux ans, des cours de tapisserie au sein de l’association Le Temps Libre, auprès d’un public de débutants. Ceci lui a valu de garder toujours un contact amical avec ses élèves du Temps Libre, avec lesquels elle continue à bricoler selon les besoins, dans un esprit d’échange mutualiste.

Depuis 2009, la jeune Estelle s’est installée en tant qu’auto-entrepreneur. Régulièrement, on la retrouve dans les foires (comme la foire d’antan des Gens d’ici) ou les marchés de Noël (comme celui du Temps Libre) au village mais aussi dans des communes voisines, ou parfois, plus éloignées.Cette année, le Moulin d’Estelle a innové…

et fait un carton… en proposant des meubles faits de cartons récupérés… Ils plaisent aux exposants de foire qui les trouvent fonctionnels et légers, mais aussi aux particuliers : « C’est dans l’air du temps, léger, recyclé, facilement transportable, solide, personnalisable »… Ces meubles s’inscrivent dans une logique de développement durable, une valeur défendue par Estelle, « puisque les cartons sont issus de la récupération ». Pour les fauteuils, canapés, méridiennes en bois, elle fait de la restauration ou de la rénovation.