Créatrice de bijoux fantaisie

bijoux fantaisie

Virginie Kessler a décidé de faire de sa passion son métier. Son concept est axé sur la personnalisation des bijoux.Pour l’instant, comme beaucoup d’auto-entrepreneur, cette jeune femme de 28 ans ne peut pas encore vivre de sa passion. « Si je devais m’attribuer une mention, je dirais : peut mieux faire, reconnaît-elle. Ça a été extrêmement long à démarrer. Le plus difficile, c’est de se faire connaître. » Mais en ce début d’année, Virginie a des raisons d’espérer : « J’ai davantage de contacts, ça commence à bien décoller. »Son métier consiste à créer des bijoux fantaisie à la demande en tenant compte des désirs de ses client(e)s.Elle réalise des colliers, des boucles d’oreille, des bagues, des bracelets ; elle propose aussi une montre et des bijoux pour les mariages.

« J’utilise des perles en cristal Swaroski, fabriquées en Autriche », précise-t-elle.

Les tarifs ne sont pas excessifs : à partir de 5 euros selon les modèles.Virginie Kessler a décidé de se mettre à son compte après la naissance de son fils.

« Je travaillais près de Compiègne. Je me suis alors dit que je ne profiterais pas de mon fils, qu’il fallait que je fasse autre chose. » C’était en 2008. Avec son compagnon, Olivier, elle s’est d’abord orientée vers l’ouverture, à Chauny, d’un magasin dédié à la pêche. « Nous avions même suivi une formation à Soissons mais ça n’a pas pu se faire ; les banques n’ont pas suivi », raconte-t-elle.Changement de cap. « Comme ma passion, depuis que j’ai l’âge de 13 ans, c’est de créer des bijoux, j’ai décidé de monter ma propre affaire. » Son entreprise, elle l’a appelée « Gala Créations ». Son slogan : « Un bijou unique pour une femme unique ».

Tout un programme

Pour la contacter : www.galacreations.fr ; virginie@galacreations.frCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.