« Contrairement aux idées reçues, le vitrail n’a rien de ringard ! »

« Contrairement aux idées reçues, le vitrail

D’origine bulgare, Desislava Stoilova, 27 ans, est arrivée en France en 2002 pour suivre des études d’arts plastiques. Installée à Wambrechies, l’artiste verrier, qui crée des objets en verre et restaure des vitraux, a reçu, il y a quelques jours, un prix par le ministère de la Jeunesse.« Le verre est une matière extrêmement vivante. Sa lumière change au fur et à mesure de la journée et des saisons. » Dans son atelier, à Wambrechies, tout est méticuleusement rangé.  …Il y a quelque temps, Desislava Stoilova a participé à Envie d’agir, un programme national de soutien à l’engagement et à l’initiative des jeunes, initié par le ministère de la Jeunesse. Dans la région, quatre jeunes entrepreneurs ont été récompensés dont elle. Une prime de 1 500 E lui a également été offerte par un organisme bancaire partenaire de l’événement (Crédit agricole).En septembre 2009, elle se lance en tant qu’auto-entrepreneur. Plats, assiettes, porte-encens, bougeoirs de différentes formes et bijoux en verre. Le style est épuré, contemporain. Formée à la technique du vitrail, l’artiste restaure d’anciennes pièces et en construit de nouvelles.