Avec l’aide du microcrédit, Nicolas a atteint sa cible

, Nicolas a atteint sa cible

Licencié en 2009, ce Challandais a créé un site spécialisé dans la vente de répliques d’armes.Cette aide financière lui a permis de rebondir.L’initiativeCumul d’une pension d’invalidité et de revenus tirés d’une activité professionnelle non salariéeSeptembre 2009. Nicolas Le Bugle fait face à un licenciement brutal. Cet ancien agent de protection incendie décide alors de tout miser sur la création de son entreprise : Airsoft 85. Un site internet spécialisé dans la vente de répliques d’armes à feu pour jouer, à mi-chemin entre le jeu de rôle et le paintball. Il est persuadé de la pertinence de ce projet. Les banquiers, beaucoup moins. « J’ai démarché trois banques, dont la mienne, aucune n’a accepté le projet ».N’ayant aucune ressource financière, il fait appel à l’Adie, (Association pour le droit à l’initiative économique). « Je me suis dirigé vers le microcrédit afin de lancer mon entreprise » …